Information autour du crédit, rachat de crédit, surendettement

Crédit immobilier : comment le renégocier ?

Renégocier son crédit immobilierMême si, depuis l’été dernier, les taux des crédits immobiliers ont plutôt tendance à rester stables, ils n’en restent pas moins à un niveau historiquement bas. Aussi, bon nombre d’emprunteurs sont tentés par une renégociation de leur emprunt, dans l’espoir de voir s’améliorer leurs conditions de remboursement. Pourtant, renégocier son crédit immobilier n’est pas toujours          avantageux. Certains critères doivent être respectés pour que le gain soit réel.

Quel intérêt à renégocier un crédit immobilier ?

Lorsque l’on rembourse un crédit à un taux élevé alors que les banques accordent actuellement des conditions d’emprunt particulièrement avantageuses, la renégociation peut s’avérer fort attirante et intéressante. Outre le fait qu’elle puisse permettre une économie de plusieurs milliers d’euros sur la durée de l’emprunt, elle permet de se dégager plus rapidement de son endettement. Renégocier son crédit immobilier peut donc permettre à certains emprunteurs de se dégager de leurs mensualités le moment de la retraite venu. Cette démarche aide alors à améliorer le niveau de vie à un âge ou les revenus du foyer sont amenés à baisser.

Les avantages à renégocier un crédit immobilier peuvent donc s’avérer importants et avoir une répercussion à long terme. Pourtant, il faut tout de même rester vigilent et ne pas foncer « tête baissée ».

Quelles conditions pour pouvoir renégocier un emprunt ?

Pour que la renégociation soit rentable, certaines conditions doivent en effet être respectées.

Première chose, le prêt doit être suffisamment récent. En effet, lors de la procédure de remboursement, l’emprunteur s’acquitte d’abord des intérêts pour rembourser ensuite le capital. Pour que la renégociation entraine un gain conséquent, il est donc important que la totalité des intérêts ne soit pas encore réglée. Les emprunts les plus intéressants à renégocier sont ceux souscrits entre septembre 2008 et février 2009, période où les taux étaient encore très hauts.

Il est important également de s’assurer que l’écart est suffisant entre les deux taux. La différence doit en effet permettre une économie couvrant les frais engendrés par la démarche et de conserver un bénéfice intéressant.

Enfin, l’assurance emprunteur doit également faire partie de la démarche. En effet, contrairement aux taux d’emprunt, les taux d’assurance ont connu une hausse, qui sera d’autant plus élevée que le crédit est ancien. Il est donc primordial de prendre en considération cet aspect et de ne pas hésiter à contacter diverses compagnies d’assurances afin de comparer les coûts actuels et de chiffrer les frais et gains.

Les différentes possibilités ?

Lorsque l’on renégocie un crédit immobilier, deux configurations sont envisageables.

Il est tout d’abord possible d’opter pour une réduction de la durée d’emprunt. Celle-ci sera plus ou moins importante en fonction de l’écart entre l’ancien et le nouveau taux. N’agissant pas sur le remboursement mensuel, elle permet de sortir de l’endettement plus rapidement et entraine ainsi une diminution plus importante du taux d’intérêt.

Lorsque la renégociation est plutôt motivée par la recherche d’une répercussion immédiate sur le pouvoir d’achat, mieux vaut alors se tourner vers la diminution des mensualités de remboursement. Cette option permet une augmentation du pouvoir d’achat et permet donc au foyer de jouir d’un meilleur niveau de vie. Cependant, cette configuration réduit quelque peu le gain à long terme puisque le taux d’intérêt proposé par la banque sera un peu plus élevé.

Frais et pénalités

La renégociation de crédit implique un remboursement anticipé du premier emprunt. Des frais, appelés pénalités de remboursement anticipé, sont alors à prévoir. Ils s’élèvent en principe à 3 % du capital restant ou à 6 mois d’intérêts.

Il faut également compter les frais de dossiers, qui s’élèvent quant à eux à 1 % du capital restant dû.

Enfin, dans le cas d’une hypothèque, 2 % du capital seront à investir dans le cadre de la levée de celle-ci et la mise en place d’une nouvelle garantie.

Globalement, renégocier un crédit immobilier coûte environ 4 à 6 % du capital restant dû. Mieux vaut donc, avant de commencer toute démarche, bien se renseigner et chiffrer les coûts et gains.

The following two tabs change content below.

Derniers articles paranniemotro (voir tous)

Laisser une réponse

A propos de Wiki Crédit

Wiki Crédit est une base de connaissance communautaire autour des thèmes du crédit de la gestion de budget, du surendettement des particuliers, mais aussi du rachat de crédit. La finance la plus complexe vous est expliquée avec des mots simples. Wiki Crédit c'est de l'information utile et un guide pratique pour appréhender sereinement le monde de la finance personnelle.