Information autour du crédit, rachat de crédit, surendettement

Taux révisable / Taux fixe : lequel choisir ?

Lorsque l’on consulte les banques en vue d’obtenir un prêt immobilier, que ce soit pour l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, on se trouve très vite confronté à la diversité de l’offre. En effet, les établissements bancaires ont créé ces dernières années de nombreuses formules, destinées à répondre au mieux à une clientèle de plus en plus variée. Deux types de prêts principaux sont aujourd’hui couramment utilisés : le prêt à taux fixe et le prêt à taux révisable.

Avantages et inconvénients du taux révisable

 

Comme son nom l’indique, le prêt à taux révisable permet de réévaluer régulièrement le montant des intérêts. Cette révision s’effectue en principe à la date anniversaire de la signature de contrat et se calcule en fonction de l’indice de référence en vigueur et de la situation personnelle de l’emprunteur.

Cette formule présente de nombreux avantages, le principal étant l’absence de pénalité en cas de remboursement anticipé. De plus, le prêt à taux révisable permet de suivre le marché et de profiter de répercussions intéressantes en cas de baisse générale des taux. De plus, le taux de départ est généralement inférieur à celui d’un prêt à taux fixe.

Cependant, en cas d’augmentation des taux, le coût de l’emprunt peut fortement augmenter, rendant la formule beaucoup moins avantageuse.

Avantages et inconvénients du taux fixe

 

Le taux fixe est établi à la signature du contrat. Il ne change donc pas sur toute la durée de remboursement, sauf dans le cas d’une renégociation de l’emprunt.

Il s’agit d’une formule basée sur la sécurité. En effet, elle permet de ne pas subir d’augmentation en cas d’évolution importante du taux en vigueur. Le coût du crédit est maitrisé d’un bout à l’autre de la période de remboursement et préserve ainsi de certaines mauvaises surprises. C’est une formule simple et sans souci, qui permet d’avoir une vision globale et fiable des mensualités avant même la conclusion du contrat.

Cependant, dans un marché difficile, ou les taux sont au plus bas  comme c’est le cas actuellement, le prêt à taux fixe peut vite devenir un handicap. En effet, il ne permet pas de bénéficier automatiquement de l’influence du marché et aucune répercussion n’est envisageable sans passer par une renégociation.

De plus, le taux est légèrement plus élevé que pour un taux révisable et ce type d’emprunt est soumis à des pénalités en cas de remboursement anticipé, à hauteur de 2 à 3 % en général.

 

Peut-on convertir le taux d’un emprunt ?

 

Tout dépend des clauses figurant sur le contrat d’origine. Certains prêts à taux révisable peuvent en effet, sous certaines conditions, être convertis en taux fixe.

Cependant, l’inverse n’est pas possible. Aucun prêt à taux fixe ne peut être modifié pour bénéficier d’un taux variable. Il peut être réévalué à l’occasion d’une renégociation mais le nouveau taux déterminé restera tout de même fixe jusqu’à la fin de la période de remboursement.

 

Créé depuis plus de 10 ans, le prêt à taux révisable connait aujourd’hui un grand succès. La conjoncture actuelle le rend en effet très attrayant et bon nombre de foyers optent pour cette formule, dans l’espoir de voir la baisse des taux d’intérêts continuer sa chute.

Laisser une réponse

A propos de Wiki Crédit

Wiki Crédit est une base de connaissance communautaire autour des thèmes du crédit de la gestion de budget, du surendettement des particuliers, mais aussi du rachat de crédit. La finance la plus complexe vous est expliquée avec des mots simples. Wiki Crédit c'est de l'information utile et un guide pratique pour appréhender sereinement le monde de la finance personnelle.